Le projet de service

1. Finalité du service 

La finalité de l’Asbl Accueil & Vie est :

  • Chercher la meilleure qualité de vie possible : offrir un lieu de vie épanouissant où les besoins tant physiologique, sécuritaire, de reconnaissance, de spiritualité, d’appartenance sociale et d’ouverture sont rencontrés selon les potentialités de chacun dans les limites des ressources disponibles
  • de favoriser les apprentissages et stimuler le maintien des acquis

1.1 Au niveau de la personne accueillie

  • d’offrir un lieu permettant le bien-être et l’épanouissement de la personne présentant une déficience intellectuelle par des services adaptés aux compétences et aux besoins de chacun
  • d’offrir une vie communautaire favorisant la communication et l’intégration dans un groupe, dans un village
  • de permettre à la personne accueillie de se sentir reconnue, valorisée et écoutée
  • d’offrir un climat serein, nécessitant une confiance réciproque pour favoriser le dialogue et ainsi participer à la mise en place d’un projet individuel

1.2 Au niveau de la famille ou du tuteur

  • aider les familles à garder le meilleur contact et la meilleure implication possible avec la personne présentant une déficience intellectuelle
  • soutenir et accompagner la famille dans la prise en charge de la personne présentant une déficience intellectuelle
  • permettre aux différentes familles de se rencontrer afin de trouver support et écoute
  • accompagner la famille dans certaines démarches administratives

1.3 Au niveau du conseil d’administration

  • respecter les valeurs philosophiques et les structures organisationnelles qui fondent l’association « Accueil et Vie »
  • veiller à s’intégrer dans une bonne gestion financière
  • chercher une harmonisation avec les différents services (administratif, comptable, social, intendance)

1.4 Au niveau du personnel

  • veiller aux conditions de travail des personnes
  • reconnaître les compétences, qualités et différences de chacun et les mettre à profit au service des personnes accueillies, dans le respect de la philosophie de l’association
  • collaborer et entretenir un esprit d’équipe
  • permettre la créativité, les initiatives, dans le respect de la philosophie de l’association
  • permettre une certaine autonomie
  • permettre aux personnes de suivre des formations internes et externes
  • organiser des groupes de réflexion et d’échanges où le vécu de l’autre et de soi peut être entendu

1.5 Au niveau de l’A.W.I.P.H.

  • faire respecter les arrêtés ministériels et décrets qui traitent des normes au niveau administratif, financier, pédagogique, sécurité et de l’hygiène
  • avoir des contacts ponctuels avec les bureaux régionaux : constitution de dossiers, demandes d’information

 

2 Ressources extérieures

  • l’implantation des infrastructures permet une intégration sociale, sportive et culturelle de nos personnes (cinéma, centre culturel, commerces de proximité,…).
  • un lien étroit s’est instauré avec le réseau local, nous entretenons un partenariat avec par exemple l’asbl « L’Arche de Marie », centre de jour pour personnes présentant une déficience intellectuelle mais également l’école « la Cîme », accolée à notre maison de Notre Dame des Anges (entretien du jardin de la maison par la classe d’horticulture, ,nettoyage et repassage d’une partie du linge par la classe d’entretien ménager, etc.) .
  • les maisons d’accueils  travaillent en étroite collaboration. Ainsi des activités communes (soupers de fête, activités de week-end, week-end communautaire) sont régulièrement organisées ainsi que des réunions d’équipes avec le personnel des trois maisons.

3 Horaires

3.1Horaire de fermeture de la maison

Les maisons sont fermées alternativement  un week-end par mois, du vendredi 16h00 au dimanche 20h00. Lors de ces week-ends, il est demandé aux résidents de rentrer en famille. S’il ne leur est vraiment pas possible de rentrer, ils peuvent être accueillis dans une des deux autres maisons de l’association. Lors des vacances d’été, les maisons sont également fermées les deuxième, troisième et quatrième semaines de juillet. Pendant cette période de fermeture, la personne accueillie dans notre maison est libre de choisir ses activités :

  • retour en famille
  • vacances individuelles
  • vacances avec différents organismes (Olé, Vacances Aventures, la Mutuelle,…..)

Nous organisons également des vacances communautaires. Les résidents qui le souhaitent peuvent nous accompagner une, deux ou trois semaines.

Le calendrier de fermeture est distribué vers la fin novembre pour l’année entière suivante.

3.2 Structuration de l’horaire journalier

6h00

lever et petit-déjeuner des résidents se rendant en ETA (Entreprise de Travail Adapté)

6h30

départ des résidents se rendant en ETA

7h30

lever et petit-déjeuner des résidents se rendant en centre de jour

9h00

départ des résidents se rendant au centre de jour

16h00

retour des résidents du centre de jour

goûter

17h00

accompagnement pour les soins individuels des personnes qui en ont besoin

18h30

retour des personnes des ETA

préparation des pique-niques pour le lendemain

19h00

souper

tâches « domestiques » et ménagères

20h30

Activités

22h00

coucher

Les tâches ménagères (mettre la table, faire la vaisselle, balayer, …) se font de manière communautaire, chacun ayant une tâche déterminée en fonction de ses capacités ou de ses envies.

Ce sont ces actes qui favorisent l’autonomie et qui vont permettre une meilleure intégration sociale tant à l’intérieur du groupe qu’à l’extérieur de la maison d’accueil.

Le rôle de l’équipe éducative est d’encourager les résidents à assumer aux-mêmes les gestes indispensables à la vie de tous les jours :

  • hygiène
  • habillement
  • tenue à table
  • respect des autres
  • tâches ménagères
  • gestion de la chambre
  • gestion de l’argent de poche
  • ….

Les moments de détente, après la journée, sont mis à profit pour l’écoute des bénéficiaires.Les médicaments sont distribués par le personnel éducatif, selon les prescriptions médicales.Les repas sont des moments privilégiés de rencontre entre les bénéficiaires et les membres du personnel, ils se prennent en commun.

4. Activités :

L’épanouissement de l’individu passe entre autre par la participation à des activités sportives,culturelles, en individuel ou en collectif. Nous privilégions ces activités car elles permettent un ensemble d’apprentissages, un maintien des acquis, un exutoire aux différentes frustrations du quotidien. C’est une complémentarité à nos différentes missions éducatives.

4.1 Le temps libre :

Il est important que chaque résident puisse bénéficier d’une ou plusieurs plages horaires de temps libre durant la semaine. En effet la structuration temporelle et la vie communautaire étant relativement importante dans l’organisation quotidienne, chaque résident doit pouvoir trouver une certaine liberté pour se retrouver en tant qu’entité individuelle. Pour un bon équilibre, il est aussi conseillé, dans une certaine mesure, de ne rien faire.

4.2 Les week-ends :

Les week-ends présentent un tout autre rythme et une toute autre organisation.

Chaque accompagnateur de week-end est libre d’organiser le planning du week-end en ayant pris en compte les aspirations des résidents. Le week-end est aussi l’occasion de vivre autrement dans la maison.

Dans la mesure du possible et selon l’environnement familial de chaque résident, nous aspirons à ce que chacun puisse retourner en famille au minimum une fois par mois. Nous insistons sur ce point car nous estimons qu’il est primordial de maintenir et d’entretenir ce lien.

 

4.3 Les vacances :

Nos moyens financiers et humains ne nous permettant pas pour l’instant de maintenir les maisons ouvertes toute l’année, nous avons donc des périodes de fermeture: entre Noël et Nouvel An (en général une semaine) et à la période des grandes vacances (en général au mois de juillet durant trois semaines). Nous donnons aux familles / représentants légaux, la responsabilité de les accueillir durant ces périodes et/ou de les inscrire dans des organismes de vacances spécialisés. Les responsables doivent s’assurer qu’il y a effectivement un accueil durant ces périodes. Si un résident présente un cercle familial restreint ou inexistant, les responsables l’accompagneront dans une démarche proactive pour palier à ce manque.

5. La prise en charge psycho-médicale :

Les responsables seront attentifs à toute demande venant des familles / représentants légaux, des résidents afin de repérer les difficultés et de proposer les aides nécessaires.

La maison propose un suivi individuel, familial ou en réseau avec des intervenants pluridisciplinaires dans le but d’établir un diagnostic, de construire un projet thérapeutique, pédagogique et/ou à donner un traitement si la situation ponctuelle ou chronique du résident le demande.

6. Le Personnel

Chaque membre du personnel participe avec ses compétences à la vie journalière du service et à la prise en charge du projet pédagogique et des projets individuels dans un esprit de solidarité. Il est tenu au respect des règles de déontologie et du secret professionnel liés à sa fonction.

7 Mode de fonctionnement

7.1 Réunions d’équipe

Chaque semaine a lieu la réunion d’équipe de la maison. Cette réunion se fait entre le responsable éducatif, le responsable de maison et la direction (une semaine sur deux). Cette réunion permet de :

  • favoriser une meilleure transmission des informations
  • assurer la cohésion en vue d’une meilleure prise en charge
  • échanger à propos des problèmes de la vie quotidienne

7.2 Réunions plénières

Deux fois par mois a lieu la réunion plénière de l’ASBLAccueil et Vie. Cette réunion se fait entre les équipes éducatives des trois maisons de l’association et la direction.

Cette réunion aborde les sujets suivants :

  • les horaires
  • l’organisation des activités communes aux trois maisons
  • le suivi et l’observation des personnes accueillies
  • les difficultés rencontrées et la mise en place commune de solutions

7.3 Commissions

Différentes commissions de réflexion ont été mises en place. Ces commissions permettent de débattre des grandes orientations de l’association mais aussi sur des thèmes plus légers. La participation à ces commissions est libre et est ouverte aux responsables des trois maisons d’accueil. Ponctuellement nous faisons appel à des ressources extérieures.

7.4 Les personnes extérieures

A la demande ou à notre demande des différents partenaires sociaux, médicaux ou autres. Nous cherchons à étendre notre réseau et nos partenariats.

7.5 Les familles / représentants légaux

Les familles / représentants légaux ont la possibilité, à tout moment, de prendre contact soit avec le responsable éducatif soit avec la direction afin de solliciter une rencontre individuelle.

Trois réunions par an sont organisées, réunissant tous les familles / représentants légaux des personnes accueillies dans la maison. Ces réunions permettent d’informer les familles / représentants légaux des modifications éventuelles relatives à la prise en charge des personnes, des activités communautaires prévues mais surtout d’écouter les différentes demandes.

Si un problème survient, la direction ou le responsable éducatif peut convier la famille / le représentant légal.

Une fois par an, les familles / représentants légaux sont invités à participer à une réunion d’évaluation élaborée préalablement par l’équipe éducative.

7.6 Les personnes accueillies : la Réunion communautaire

Notre centre d’hébergement n’est absolument pas un hôtel. Les responsables n’ont pas les pleins pouvoirs sur ce que doit être la maison. Ils doivent pousser les résidents à devenir des acteurs de leur lieu d’hébergement, que leur maison leur ressemble. Nous vivons dans une mini société et comme dans toute vie commune il y a des conflits, des problèmes, des projets, des aspirations…

Sans prétention aucune, nous visons une participation démocratique des résidents à travers la mise en place d’une réunion communautaire bimensuelle.

Elle donne libre cours à l’expression des conflits, des souhaits, des frustrations qui animent la vie quotidienne au sein de la maison.

La réunion communautaire a lieu une semaine sur deux. Les personnes accueillies ainsi que l’équipe éducative participent à cette réunion. La présence de chacun est obligatoire.

Cette réunion permet aux résidents de formuler toutes les suggestions relatives à la qualité de vie et à l’organisation pratique de l’accueil ou de l’hébergement.

Cette réunion permet également de faire connaître ses devoirs et ses droits à la personne présentant une déficience intellectuelle. Elle favorise donc la participation à la vie communautaire.

8 Mode d’évaluation de la pertinence du projet institutionnel

Le projet sera revu et actualisé tous les trois ans. Cette révision sera effectuée par l’équipe éducative encadrée par la direction.

Le projet de service est la référence du travail pédagogique quotidien. Il n’est donc ni figé ni assimilable à une forme définitive. Les propositions d’adaptation seront soumises en réunion communautaire à tous les résidents ainsi qu’au Conseil d’Administration pour décision et acceptation.

8.1 Modes d’élaboration et de suivi des projets individuels

La personne ayant une déficience intellectuelle doit être actrice de sa vie. Pour ce faire, nous devons reconnaître ses capacités et ses compétences. Cette attitude d’estime de soi et de l’autre fait que tout un chacun possède en soi et reconnaît chez l’autre les ressources pour agir et la responsabilité de ses actes. Cette position de vie permet d’aller de l’avant avec l’autre.

Nous estimons donc que la personne est tout à fait capable de définir un projet de vie.

Sur base d’une grille d’évaluation l’équipe éducative fait le point sur le projet individualisé du bénéficiaire. A partir de cette grille d’évaluation globale et des observations qui s’y trouvent, le projet individualisé sera actualisé de telle sorte que le bénéficiaire soit en mesure de recevoir une aide plus appropriée à ses demandes et besoins, en fonction de ses aptitudes et de ses intérêts pour les activités. Les bénéficiaires sont impliqués dans ce processus d’évaluation et peuvent ainsi exprimer ce qu’ils attendent des membres du personnel ou souhaitent voir changer.

9.La vie privée :

Comme pour tout individu, nous garantissons un respect de la vie privée, valeur fondamentale de nos sociétés démocratiques. Les données individuelles des résidents ne concernent que le personnel soumis au secret professionnel. Elles peuvent être transmises à des professionnels également soumis au secret dans le cadre de leurs activités (professions sociales, médicales et paramédicales).

Les données ne sont pas et ne seront pas utilisées à des fins commerciales ou autres finalités mercantiles.

Les responsables veilleront à ce que la vie privée reste cloisonnée entre le résident concerné et eux-mêmes.

La famille pourra avoir un droit de regard exclusivement sous l’acceptation du résident et de l’équipe éducative.

 

Nos missions, notre vision, nos valeurs – La charte d’Accueil & Vie – Le projet de service – Les structures