Témoignages

Accueil & Vie c’est…

Accueil & Vie … est sourires, larmes et quotidien. … est un souper autour d’une grande table. … se passe le week-end une fois par mois quand j’accompagne un groupe. … prend vie quand je suis accueillie à bras ouvert par une dizaine de personnes. … me stresse et déconcerte. … veut dire une tisane chaude le soir après une longue journée. … est un lieu d’appartenance depuis longtemps. Sont les personnes, toutes les personnes. Ensemble. Toutes couleurs confondues. Handicap ou non.

Accueil et Vie vu de la Maison Notre-Dame des Anges

– J’aime les jeux, les activités proposées le soir et les week-ends, ce qui permet d’avoir des moments inoubliable, de rire et de joie.
– Parfois certaines affinités se créent entre les personnes de la maison
– Les repas sont toujours un moment de plaisir à partager entre nous.
– Je me suis sentie accueillie, dès mon arrivée
– C’est une maison chaleureuse où on y retrouve une ambiance conviviale où tout le monde s’entend et fait valoir ses droits.
– Le travail à « Travail et Vie » est une grande occupation dans ma vie mais seulement depuis un petit temps, le chômage persiste et cela m’inquiète un peu
– J’aime aller Aux Funambules, le jeudi soir. Je fais du sport et je m’entraîne pour les « Jeux olympiques »
– J’aime beaucoup la maison de Genval mais j’aime aussi beaucoup rentrer chez mes parents le week-end. C’est important pour moi, de rentrer chez mes parents.
– C’est parfois difficile de vivre tous ensemble, mais chacun doit y mettre du sien et faire des efforts pour que la bonne entente soit au rendez-vous
– La vie ensemble est parfois difficile mais j’aime les personnes avec qui je vis. Notre-dame-des-Anges est une seconde famille pour moi.

Charles-Henri, président du conseil d’administration

Pour moi, Accueil & Vie, c’est d’abord un merveilleux projet, initié par des fondateurs extrêmement généreux. Ce projet est aujourd’hui poursuivi et assumé par de nombreux bénévoles dont les membres du Conseil d’Administration. Ce projet est encadré par une équipe professionnelle et stable au sein de laquelle les résidents peuvent grandir et se développer. Notre centre d’intérêt exclusif concerne le bien être de nos résidents. Cependant, cela nécessite quand même de prendre en compte les différents aspects de notre association : finances, RH, rénovations… Nous apprenons, dans cet échange et dans cette approche multiple, le véritable sens du mot « Accueil ».

Olivier, bénévole

Il y a maintenant environ un an que j’ai fait la connaissance du monde de l’handicap. Un an et toujours cette impression qui persiste, d’avoir mis les pieds sur une autre planète. Un endroit où les règles sont différentes, où le temps s’écoule à un autre rythme. Une communauté souriante, accueillante où chacun a la possibilité de se sentir à sa place. En somme, une année passée à donner un peu et à beaucoup recevoir. Oui, décidément, il se passe quelque chose d’anormal à Rhodes et à Genval !

Léo, papa d’une personne accueillie

Les responsables de la maison Notre-dame avaient fixé rendez-vous à tous les résidents et leurs parents pour une journée de travaux au jardin. Un repas devait aussi être préparé pour récompenser les travailleurs et créer une bonne ambiance lors de cette journée. Au jardin, une bonne équipe orchestrée par Pascal a nettoyé les parterres et les chemins, quelques-uns ont élagué et taillé des arbres et arbustes qu’il fallait aérer…jusqu’à épuisement de l’énergie des hommes, des femmes et aussi de certaines machines. Tous les déchets étaient soigneusement entassés pour confectionner le compost qui devra remplacer celui qui était répandu ce jour-là sur les parterres et sur le potager que les spécialistes créaient en ce jour mémorable ; en semant et plantant des oignons et bulbes de toutes sortes en vue d’embellir le parc et aussi de produire des légumes bio, garantie de la bonne santé des résidents qui auront ainsi une nourriture saine pour toute l’année. Pendant ce temps, une autre équipe préparait un énorme couscous avec quelques initiés à la cuisine marocaine. L’important était évidemment le nettoyage de toutes sortes de légumes qui font la saveur de la préparation. Chacun y a vraiment mis du sien selon sa spécialité. C’était génial ! La bonne humeur régnait. On rigolait et chantait en travaillant et en dégustant l’excellent couscous et les très bons desserts. Nous étions tous très heureux de nous retrouver ainsi rassemblés dans la joie !

Charlotte, bénévole

J’ai toujours trouvé qu’Accueil et Vie portait son nom à merveille, car quel accueil chaleureux quand on se rend dans une de ces maisons ! J’ai été bénévole durant de longue années à la maison Notre-dame. Je passais quelques heures avec les résidents, parfois même un week-end. Chaque fois en les quittant, j’avais un sentiment de bonheur. Leurs différences sont une grande richesse pour nous, ils nous aident à relativiser notre quotidien, nos tracas et nos peines. Non seulement ils nous apportent mais nous donnent beaucoup. J’espère que tout au long de ces années, j’ai pu leur apporter de la joie, de l’humour, de l’amitié et de l’amour.

Astrid, sœur d’une personne accueillie

Je me rappelle d’une superbe soirée passée à Regina Mundi dans le jardin du temps où Patrick et Nathalie étaient là. Les parents et jeunes personnes se sont mis ensemble pour bien arranger toutes les tables et les décorer dans le jardin. Tout le monde a aidé à préparer le repas et à le servir. Cela devait être en juillet ou en août car le temps était chaud. La bonne humeur était au rendez-vous et on s’est tous bien amusés. C’était bien de tous manger ensemble comme dans une grande famille et de pouvoir parler avec les autres familles. Ensuite, les parents, Patrick, Nathalie et les bénévoles se sont mis ensemble au jardin pour discuter du futur et autres problèmes. C’était intéressant d’entendre les problèmes des autres familles. J’ai trouvé cela difficile comme Philippe était le seul résident à Regina à ne plus avoir de parents encore en vie. Philippe considère Regina comme sa maison ce qui me fait beaucoup plaisir. Il est toujours content de rentrer à Regina, chez lui.